Boire du café ralentirait le vieillissement de la peau selon une étude

Boire du café ralentirait le vieillissement de la peau selon une étude

Boire du café ralentirait le vieillissement de la peau selon une étude – © iStock / Dima Berlin

C’est ce que des scientifiques de l’académie chinoise des sciences médicales, située à Pékin, ont conclu dans leur étude parue à la fin du mois dernier. On vous en dit plus. 

Parue dans la revue « Journal of cosmetic dermatology », il s’agit de la première étude mettant en avant de nouveaux bienfaits attribués au café : cette boisson serait un bouclier anti-âge. Pour mener leurs recherches à bien et que les résultats soient le plus fidèle à la réalité, les scientifiques ont analysé l’effet du café sur les cellules de la peau de près d’un demi-million de Britanniques. Ils se sont ainsi aidés de la biobank du Royaume-Uni, une base de données qui rassemble des informations dépersonnalisées sur la génétique, le mode de vie, la santé, ainsi que des échantillons biologiques génétiques des citoyens de Grande-Bretagne.

Découvrez la Box by ELLE : La rédaction de ELLE vous propose une sélection coup de cœur dans une box en édition limitée ; + de 300€ de produits pour seulement 49€ !   Précommandez dès maintenant la prochaine box en collaboration avec Élo & John.

Les bienfaits du café sur le vieillissement de la peau

Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Si vous êtes une amoureuse du café, cette étude est une bonne nouvelle pour vous. En plus de ses effets énergisants grâce à la caféine, une grande consommation de café serait aussi associée à une réduction du risque de vieillissement de la peau. Les antioxydants et molécules anti-inflammatoires également présents dans cette boisson permettraient de limiter le stress oxydatif, responsable, en partie, du vieillissement de la peau.

Lire aussi > Cette crème visage que l’on possède toutes est le meilleur anti-âge selon Jimmy Mohamed

De plus, la caféine, composante essentielle du café, pourrait aussi permettre de maintenir la jeunesse de la peau. Ce stimulant favoriserait la production de télomérase, ce qui pourrait avoir pour effet de limiter la dégradation des télomères. Des boucliers génétiques présents dans nos cellules qui se dégradent naturellement avec le temps et qui ne peuvent plus, in fine, protéger efficacement notre peau des aléas du vieillissement cutané.

Si de futurs travaux se poursuivent déjà pour préciser ces résultats, boire du café aurait donc de nombreux bienfaits. Du moins consommé avec modération !